Politique du ROYAUME UNI au fil du temps

Politique du ROYAUME UNI au fil du temps

Le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord (United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland, nom officiel depuis 1923) est une monarchie constitutionnelle sur laquelle règne la Reine Elizabeth II, de la dynastie des Windsor, depuis 1952.
Alors que ce sont les élections législatives qui déterminent les sièges à la Chambre des communes, la composition de la Chambre des Lords est déterminée par suffrage indirect, nomination ou hérédité.

Avec la « dévolution » de la fin des années 1990, le Pays de Galles, l’Ecosse et l’Ulster ont obtenu une autonomie accrue et d’importants transferts de compétences. Cette autonomie a été renforcée en Ecosse, suite à l’échec du référendum d’indépendance de septembre 2014.

La vie politique récente du pays a été marquée par 13 années de gouvernement travailliste (la gauche libérale), de 1997 à 2010, dirigé d’abord par Tony Blair puis, à partir de 2007, par Gordon Brown. En mai 2010, les élections générales ont porté au pouvoir les conservateurs et les libéraux-démocrates, dans ce qui fut le premier Parlement sans majorité absolue depuis 1974. Lors des dernières élections générales, organisées en mai 2015, le Premier ministre sortant David Cameron a pu conserver son poste. Les conservateurs, obtenant une majorité absolue de 6 sièges, seront à même de gouverner seuls pendant 5 ans.

Le parti anti-immigration et europhobe UKIP a fait son entrée pour la première fois à Westminster en octobre 2014, vingt-deux ans après sa création.
Le 23 juin 2016, un référendum a été organisé au Royaume-Uni sur la place du pays dans l’Union européenne. Avec 51,9% des voix, la majorité a voté en faveur du « Brexit ».

Le pays s’apprête donc à quitter l’Union européenne, un processus qui pourrait durer encore plusieurs mois voire plusieurs années.
David Cameron ayant décider de démissionner, le Parti conservateur a dû désigner son successeur. Le 13 juillet 2016, Theresa May a succédé officiellement à David Cameron au poste de Premier ministre.

Source : TOUTELEUROPE.EU